50e congrès de la CFDT : des prises de positions et des changements à noter

À l’occasion du 50ème congrès de la CFDT, la première Organisation Syndicale s’est interrogée sur son avenir et sur celui du syndicalisme de manière générale.

Laurent Berger reste Secrétaire Général de la CFDT, seul candidat sur la liste.

Alors qu’elle comptait 800 000 membres en 2006 et prévoyait une augmentation de 10%, la CFDT ne compte plus que 600 000 membres en 2022.

Réunis à Lyon, les délégués ont voté en interne sur le sujet de la retraite. Ainsi, il ont adopté un amendement affirmant que « l’allongement de l’espérance de vie ne peut justifier une augmentation de l’âge moyen de liquidation ». La CFDT se positionne donc contre l’allongement de la retraite à l’âge de 65 ans, volonté du Président E.Macron.

Les délégués, contre leur direction, ont donc modifié leur ligne de conduite en modifiant l’écriture de leur « résolution générale » afin de montrer leur opposition à ce projet de réforme.

Enfin, les délégués ont voté pour la suppression de la limitation à trois mandats successifs.

Restez informé de nos prochains evenements

2019 - Creation Site Doogether

Mentions legales