Progression sensible des diagnostics sur les risques psychosociaux (RPS), meilleure appropriation du document unique de prévention des risques professionnels (DU ou DUERP), mais aussi des difficultés à dédier une personne à la santé et sécurité au travail (SST), et une négligence persistante de la sécurité des intérimaires et sous-traitants : tels sont quelques-uns des enseignements tirés du 2eme baromètre de la SST publié par Prévisoft, ce jeudi 24 mai.

BAROMETRE 2018 PREVISOFT